Trucs & astuces

Les buttes dites « chaudes »

Comme indiqué dans les articles précédents ( voir L’analyse de notre situation et Les règles de base) notre sol est très argileux et c’est donc compliqué d’obtenir de bonnes récoltes. Cette année nous commençons à cultiver sur des buttes dites « chaudes ».

Voici les étapes de création de ces buttes:

IMG_4639

1. Préparation du sol

J’ai enlevé du sol toutes les plantes envahissantes tel que le lierre et le chiendent ainsi que légèrement aéré le sol en le binant de manière à ce que les eaux puissent y pénétrer plus facilement.

 

2. Couvrir le sol d’une couche de boisIMG_4677

J’ai récupéré des buches de branches du saule pleureur que l’on a coupées il y quelques années. Ces buches étaient en train de pourrir et cela constitue donc une excellente base pour ma butte.

A l’aide d’une hache j’ai brisé ces buches en morceaux laissant apparaître les vers à bois, les insectes en tout genre et les parties en décomposition. Cette couche de bois est « spongieuse » et constituera une réserve importante d’eau pour les racines des légumes ainsi que la base de la décomposition qui génèrera de la chaleur dans le sol de ma culture.

IMG_4655

IMG_4690

 

3. Ajouter des branches

Sur les buches, j’ai ajouté des bois et des branches plus petites qui participeront à capter l’eau mais aussi à abriter des insectes et autres organismes vivants.

Le principe est de cumuler des bois de plus en plus fins, qui constitueront le socle de la butte.

Plus cette couche est épaisse et plus le sol cultivable sera élevé, ce qui sera très confortable à cultiver.

IMG_4718

4. Couvrir de végétaux plus fins

Ensuite j’ai rajouté des végétaux ligneux de toute sorte: des branches d’arbre encore vertes, des restes de bois, les écorces tombées des buches lors de la coupe et autres « déchets » qui vont se décomposer et favoriser toute une biodiversité d’insectes.

Cette couche là sera durant plusieurs années source d’éléments nutritifs pour les plantes, source de chaleur permettant de mieux résister aux coups de froids et également source d’humidité nécessaire à l’autonomie du végétal (je ne veux plus devoir arroser mes cultures).

IMG_4730

5. Recouvrir de terre

Comme j’ai à disposition beaucoup de terreau principalement de feuilles (voir article Le compost), j’ai pu créer plusieurs buttes d’un coup. J’ai toutefois utilisé du terreau d’un an seulement car il va encore se décomposer en terre et donc générer de la chaleur supplémentaire cette année. Il faut avoir minimum une couche de 20cm pour que les légumes puissent se développer convenablement. IMG_4578

Je recouvre ensuite d’une couche de terreau de 2 ans afin que les petites plantes puissent y planter leurs jeunes racines plus facilement.

La dernière étape sera de recouvrir la butte avec du « mulch ». Dans mon cas, je l’ai composé de différents matériaux: feuilles d’arbre de l’année + brindilles de bouleau + des branches broyées d’un vieux lilas et d’un vieux noisetier que j’ai taillés récemment:

IMG_4818

J’ai créé en tout 5 buttes, 4 sur les photos ci-dessus et 1 dans le fond du jardin qui est à l’ombre d’un sapin (j’y planterai des légumes d’ombre).

Elles ont toutes entre 1m et 1,20m de large, 1,5m et 2m de long et surtout haute de 50-60cm ce qui est très confortable pour y travailler.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s