Trucs & astuces

Erreur de débutant!

En regardant une vidéo sur l’activité des vers de terre et comment ils vont chercher les nutriments au ras du sol pour les amener plus bas et enrichir la terre, j’ai réalisé que j’avais fait une grosse erreur avec mes bacs de culture. Effectivement j’avais mis dans ces bacs le sac vendu avec les planches, qui en fait est nécessaire sur une terrasse mais pas sur le sol bien évidemment!

img_8857Le résultat est évidemment que le sol en dessous est devenu complètement lisse et j’ai empêché l’activité naturelle de s’opérer convenablement… On voit d’ailleurs la nature de mon sol qui est très argileux:

img_8842

Bref, à ne pas faire bien évidemment! Du coup j’ai repensé ma manière de cultiver, même les buttes de culture me pose du coup un problème vu que l’on empêche l’activité des lombrics et cela ne participe pas à enrichir le sol. J’ai donc décidé de tester une autre manière de faire qui me semble plus en phase avec la nature.

J’ai donc créé des carrés de cultures que j’ai entourés de bois pour donner une épaisseur mais surtout pour laisser le bois se décomposer en surface naturellement, comme dans une forêt.

img_8861

Ensuite j’ai ajouté du compost de l’année passée, donc encore très jeune, mais qui va rester en place quelques mois jusqu’au printemps. Cela permettra de développer une activité bactérienne en surface et des vers de terre dans le sol ce qui sera très bon lorsque je planterai mes légumes au printemps prochain.

img_8868

J’ai ensuite recouvert le tout d’un feuillage pour protéger mon compost et laisser la décomposition s’opérer tranquillement en dessous. Pour que les feuilles ne s’envolent pas j’ai rajouté quelques branches par dessus. Au printemps je rajouterai encore une couche de terre plus fine avant de planter les légumes de manière à ce qu’il y a aie une couche d’au moins 20cm de bonne terre.

En appliquant le principe du mulch (paillage) dans mes cultures et avec les années j’espère bien que mon sol argileux (il y avait des briqueteries dans le passé sur ce terrain) deviendra de plus en plus fertile.

img_8877

En faisant tout ça j’ai rajouté pas mal de surface de culture: là où il y avait les souches de noisetier j’ai construit le bac (3m x 1,20m),  j’ai déplacé mes petits bacs de cultures pour pouvoir aménager trois grands carrés de culture (1,20m x 1,20m). En tout j’ai maintenant plus ou moins 20m2 de culture… ce n’est pas énorme mais en cultivant plus serré avec une bonne organisation et surtout un bon planning des semis et repiquages je devrais pouvoir générer plus de production.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s