Résultats

Nourrir sa terre c’est se nourrir soi-même

Ça paraît bête à dire mais c’est tellement réel…plus mon sol est riche, fertile et sain plus les légumes qui y poussent seront nutritifs, productifs et luteront naturellement contre les parasites et maladies. L’étape suivante est qu’ils nous nourriront de bons éléments renforçant nos propres défenses. Nous sommes composés de ce que  nous mangeons, cela va de soi et pourtant on y pense pas souvent quand on passe à table.

Ce week-end j’ai récolté les derniers haricots, mes dernières pommes de terre et plusieurs légumes qui ont mis la terre à nu par endroit. J’en ai donc profité pour déjà mettre une couche nourricière sur le sol.


Comme expliqué dans un de mes articles précédents j’ai pas mal de broyage depuis quelques mois déjà. J’en ai donc composé un mélange directement dans la brouette:



J’y ai donc mis du broyage de 6 mois, du compost de 1 an et du compost frais de quelques semaines.


Ensuite je l’ai étendu en une couche épaisse là où le sol est à découvert.


J’en ai aussi profité pour butter les choux et protéger les légumes qui y poussent encore.


Ça a l’avantage de protéger le sol durant l’hiver, cette couche empêchera le sol de geler et risquer d’endommager les tiges et racines des légumes. Cette couche se décomposera durant les quelques mois d’automne et d’hivers avant les repiquages et semis de printemps ce qui le rendra plus fertile encore.


J’ai également mis une couche dans mes bacs à légumes où j’avais les derniers haricots princesse.


Cela va se décomposer avant le printemps et je mélangerai tout ça au printemps pour recourir le contenu dans lequel je sèmerai à nouveau en début de saison prochaine.


La c’est le carré ou j’avais les pommes de terre et les oignons. J’ai ai semé des radis noirs et des laitues d’hivers. Pour le reste je l’ai également recouvert d’une couche de broyage et compost.

C’est un des principes fondamentale de la permaculture: plus on cultive le sol et plus le sol devient riche et fertile.

Après ma dernière tonte de l’année j’ai aussi répendu le mélange gazon-feuilles sur mes carrés, cela fait une couche de protection supplémentaire pour l’hiver qui se décomposera d’ici le printemps:

2 replies »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s