Trucs & astuces

Comment faire son charbon de bois?

Cette année j’ai voulu rajouter du charbon de bois à mon terreau utilisé pour les semis. Il y a plusieurs raisons à cela:

  • il empêche la fonte des semis
  • c’est un fongicide naturel
  • c’est un anti-bactérien naturel
  • il neutralise les molécules toxiques (il ne devrait pas y en avoir chez moi)
  • il neutralise les mauvaises odeurs, intéressant pour les semis intérieurs
  • il est très poreux et donc absorbe l’humidité qui reste à disposition des racines
  • il fertilise efficacement les sols (moi je ne l’utilise que pour les semis)

Il a également des vertus thérapeutiques au niveau du tube digestif, des intestins etc… bref que de bonnes raisons pour… le faire soi-même, ainsi on sait au moins d’où il vient et ce qu’il contient.

Bien entendu mon but n’est pas de faire une grande quantité, sinon il faudrait appliquer d’autres méthodes. Celle-ci convient pour les petites utilisations comme la mienne.

J’ai donc récupéré une boite à biscuits classique, métallique bien entendu dont j’ai percé le couvercle de 4 trous. J’y ai mis une morceau de branche de platane, on peut la remplir IMG_9612complètement aussi. Si vous souhaitez faire du fusain, c’est très facile à faire, vous suivez la même technique mais avec des branches de saule ça donne mieux. Je l’ai fait également et ça marche très très bien.

Vous posez ensuite la boite sur un feu, dans ce cas-ci je l’ai fait dans la cheminée de mon salon, c’est l’occasion de chauffer un peu la maison aussi.

Après quelques instants, vous allez voir de la fumée blanche sortir des trous de la boite. Cette fumée blanche c’est l’humidité du bois. Tant que le bois est humide cette fumée là apparaîtra. Si vous écoutez bien vous entendrez l’eau s’évaporer  dans la vidéo ci-dessous.

Une fois que l’eau s’est évaporée, le bois, sous la chaleur, va émettre du gaz qui va s’enflammer au contact du feu. C’est ce phénomène là qui va permettre la combustion mais sans consommer le bois totalement. C’est très beau à voir (au ralenti):

Lorsqu’il n’y a plus de flamme qui sortent du couvercle, cela veut dire que le charbon de bois est prêt. Il suffit de laisser refroidir le tout (ce qui peut prendre un peu de temps bien entendu) et d’ouvrir la boite.

IMG_9656

Ensuite il ne reste qu’à le réduire en poudre, j’utilise une méthode un peu brute mais efficace, je mets le charbon de bois dans IMG_9662un sac plastique épais que je martèle ensuite avec un marteau pour réduire au maximum les morceaux.

On peut également obtenir de la poudre très fine, en fonction du  besoin, en utilisant un mortier.

Et voilà, il est prêt à être utilisé pour les semis. J’ai réellement vu une différence cette année, il n’y a pas eu d’apparition de pourriture sur le terreau comme vous pouvez le constater sur les photos.

Pour mélanger le charbon de bois au terreau, rien de plus simple, par contre pour la proportion je dois faire plusieurs tests avec plus ou moins de charbon de bois. Pour l’instant je me contente d’une petite dose de poudre par rapport à un grand pot de terreau mais je compte bien augmenter la proportion pour mes prochains semis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s